12 mars 2013

Le printemps des poètes


Les belles choses
N'ont qu'un printemps,
Semons de roses
Les pas du Temps!
Soit brune ou blonde,
Faut-il choisir?
Le Dieu du monde,
C'est le Plaisir.

"Choeur d'Amour". Gérard De Nerval. (1808-1855)

8 mars 2013

FEMMES

La liberté guidant le peuple E. Delacroix

30 mai 2012

Lecture

Un festin de mots et de mets, la joie au bout du pré à ne pas laisser filer, courez-y vite, nombreux... 
C.G. La liseuse


  http://www.lectureslaliseuse.fr/


28 mai 2012

Sauts périlleux


« Si je cherche une cohérence, une unité aux cent vies dont on dit qu'elles furent miennes, le divin plongeur – c'est le nom, au musée de Paestum, de la fresque qui ornait le plafond d'une tombe – occupe une place centrale. J'ai plongé en vérité tout au long de ma vie, et pas seulement dans la mer. Les choix décisifs que j'ai été amené à accomplir, je les ai éprouvés comme des plongeons, des piqués dans le vide, toutes amarres larguées, acculé à vaincre, tout au moins à assumer, dans le cas contraire, les graves et périlleuses conséquences que l'échec entraînerait." C. L.

La Tombe du divin plongeur  Claude Lanzmann NRF Gallimard 2012
Fresque de la tombe du plongeur (470-480 BC) à Paestum (Italie).    Photo © : Velvet 5 août 2011    

La Tombe du divin plongeur rassemble : "des textes écrits à différents âges de ma vie, en des occurrences radicalement étrangères les unes les autres, et aujourd'hui introuvables, oubliés ou ignorés. Pendant vingt ans, entre 1950 et 1970, je n'ai vécu que de ma plume, écrivant sous mon nom ou sous des pseudonymes… portraits d'acteurs, d'écrivains, de chanteurs, de voyous, reportages aussi, mais encore des articles parus dans Les Temps modernes, France-Observateur, Le Monde, consacrés à des événements importants du siècle, des textes politiques, polémiques, quelques fois les mêmes, tout un ensemble aussi qui s'organise autour de Shoah, des préfaces, des oraisons funèbres, des discours.
Avec La Tombe du divin plongeur, je lutte pied à pied, comme je l'ai toujours fait, contre toutes les morts." C. L.


18 mai 2012

Eclat de soi




Réveiller les sens
Eveiller les sensations
Volatiliser la pensée

11 mai 2012

Picasso puzzle

                                                                                                      « Figures au bord de la mer » Picasso 1931



Un amant sa maitresse et ses jambes à son cou
Et les yeux sur les fesses les mains un peu partout
Les pieds levés  au ciel et les seins sens dessus dessous
Les deux corps enlacés échangés caressés
L’amour décapité délivré et ravi…

Extrait de « Lanterne magique de Picasso » J. Prévert « Paroles » 1949

7 mai 2012

Lipstick

Kupka " Lipstick"

Bâton d’une main fermement tenu approche 
Et tartine sa teinte marquant au rouge 
Ses lèvres désormais offertes aux plaisirs à venir.

3 mai 2012

"Art brut"

"Gouverner c'est faire croire" Machiavel 1469-1527


                     Marc-Aurèle Empereur romain 121-180
"La meilleure forteresse des tyrans  c'est l'inertie des peuples" ibidem

5 juil. 2011

Carlo Zinelli

Un magnifique peintre à découvrir ou à revoir


En ce moment 

galerie Christian berst
art brut paris


Carlo Zinelli
Une beauté convulsive

30 JUIN >23 JUIN 2011




3-5, passage des gravilliers 75003 paris  

mercredi > samedi 14h > 19 h 
 +33 (0)1 53 33 01 70






28 juin 2011

Vertige

                                                                                                                            Van Gogh  Arles 1888

"Le vertige... me rappelle sans cesse que je ne suis pas mon propre centre. Que je n'ai cru l'être que par illusion. Que je suis dans un ensemble plus vaste, plus puissant, où mon passé et le temps qui me reste à vivre ne se sont pas séparés." 








Henri Bauchau 23 juillet 1984 "Jour après jour", journal d'Oedipe sur la route (1983-1989)

26 juin 2011

Luciole

                                                                                                                                      Gradiva "Composition IV" © Photo Gradiva





























Dessus dessous
mobile  changeante  instable
résolue dans l’inconstance

Gradiva Paris juillet 2010 soir

20 juin 2011

Already poured

                                                                                                                                                                                      © Photo Gradiva


















"Quelqu'un vient-il encore à Venise pour voir Venise ? "     Paolo Barbaro "Lunaisons vénitiennes"


                                                                                                   © Photo Gradiva

18 juin 2011

The sound of silence

"Vous dire l'étrangeté de mes jours, si commune si banale. Vous dire la lumière de ces jours... Si je vous écris, c'est à partir de cette solitude de ce silence qui mesure notre égalité, notre distance aussi bien... 
J.-H. Fragonard  "L'inspiration"
Je n'écris pas pour maintenir ni pour sauver l'heure qui passe. Je vous écris son passage en moi et ces éclats de toute beauté qui m'en restent, ces brins d'éternité... 
J'écoute des musiques. Beaucoup de musiques. Mozart... Le chat-Mozart : Il se déplace sans heurts, par glissemments, par frolements, sans froisser les feuillages de l'air, sans renverser le moindre silence. Il tourne doucement autour d'un oiseau-lumière, sans jamais le quitter des yeux, sans jamais conclure le jeu par une prise, par un rapt.
Tout est donné, offert....
Je regarde le beau temps par la fenêtre. Cette candeur du soleil.
Je pense à vous..." 

Extraits "Souveraineté du vide" Christian Bobin 


W.-A. Mozart



14 juin 2011

To night... to night...



"Dans ma maison vous viendrez
D'ailleurs ce n'est pas ma maison
Je ne sais pas à qui elle est
Je suis entré comme ça un jour
Il n'y avait personne
Seulement des piments rouges accrochés au mur blanc
Je suis resté longtemps dans cette maison
Personne n'est venu...


                                                                       © Photo Gradiva


Dans ma maison tu viendras...
Et quand tu seras entrée dans ma maison
Tu enlèveras tous tes vêtements
Et tu resteras immobile nue debout avec ta bouche rouge
Comme les piments rouges pendus sur le mur blanc..."

Extraits poème "Dans ma maison" Jacques Prévert

7 juin 2011

En route !


Ô mes amis, écoutez-moi !
Soyez prêts à prendre la route
Le bagage qu'il faut charger :
L'héritage de nos fiertés,
Les chants à chanter en chemin,
Les contes à redire
Et les histoires à rire
Qui égaieront les haltes d'un si long parcours.

Extraits du poème "Vision" de Ayappa Paniker (Traduits du malayâlam par par D. Vitalyos)
Poème extrait de revue Europe (nov. décembre 2002)


3 juin 2011

Vents contraires ?

Secousses, cataclysmes... Trainées et queues de casseroles témoignent d'un passé qui refusant de mourir s'accrochent  désespérément à nos basques... Révoltes, insurrections, indignations surgissent de toutes parts... Signes qu'une énergie transformatrice s'implante en tous lieux.
La prise de conscience planétaire est en marche...
Pourquoi  le nouveau, l'inconnu, le radicalement autre déclencherait-il en nous une peur insurmontable ? Pourquoi résister plus longtemps à cette force qui  nous submerge et nous entraine plutôt que tenter de la ressentir  pleinement ?
La voir, l'entendre et l'écouter,  la goûter comme créatrice. Suivre son tempo, l'aider à grandir afin d'accomplir dans un élan commun notre renaissance.

"La Terre et les vents" Barthélemy l'Anglais, Livre des propriétés des choses, Poitiers vers 1480, Mss français, Bnf

31 mai 2011

Eyes wide shut




"Sourd il entend du bruit
se lève en s'asseyant
monte à la cave
et descend au grenier
ouvre la porte en la fermant
et les yeux fermés
voit des morts vivants
qui enterrent au plafond
des africains blancs."



Extrait poème enfantin XXe siècle

29 mai 2011

Peintre du roi

Tête vue de profil Etude pour un ange agenouillé. Pierre noire rehauts craie blanche
Louis de Boullogne 1654-1733


 
Excellent dessinateur il oeuvra sous les règnes de Louis XIV et Louis XV dont il fût nommé Premier Peintre.
Formé à l'Académie de peinture et de sculpture. Grand prix en 1673 il part pour Rome. a son retour il sera présent sur tous les chantiers royaux : Versailles, Trianon, Marly, Fontaineblau, Meudon....














Au Louvre jusqu'au 6 juin 2011
L'exposition du Louvre évoque, en montrant ses études préparatoires, les grands moments de son oeuvre profane et religieuse.

Tête de jeune homme tenant devant lui une corbeille. Pierre noire rehauts de craie blanche sur papier bleu

25 mai 2011

Music for a while

                                                                                                                                    Gradiva "Composition III" © Photo Gradiva

Michelangelo



"Music for a while
Shall all your cares beguile.
Wond'ring how your pains were eas'd
And disdaining to be pleas'd
Till Alecto free the Dead
From their eternal bands,
Till the snakes drop from her head,
And the whip from out her hands."


La musique, pendant un instant,
dissipera votre détresse
C'est merveilleux comme vos difficultés sont allégée
Et méprisent d'être comblées.
Jusqu'à ce que Alecto libère la mort de ses liens éternels,
Jusqu'à ce que les serpents tombent de sa tête goutte à goutte
et que le fouet lui échappe des mains.


Music for a while est une composition musicale (extraite d'Oedipus) du compositeur anglais baroque Henry Purcell. Les airs de Purcell malgré leur simplicité gardent dans l'inspiration un supreme raffinement. Alfred Deller, contre tenor, a su les interpreter magnifiquement
Dans la mythologie grecque Alecto était l'une des Furies qui avaient pour mission d'executer les coupables de faute morale. Elle  ne laisse aux criminels aucun repos, elle les tourmente sans relâche. Elle est représentée armée de vipères, de torches et de fouets, avec la chevelure entortillée de serpents.
 Ecouter Music for a while                  

22 mai 2011

If...

I had a dream
Jean-honoré Fragonard 1732-1806
But it was only dream

17 mai 2011

Odeur terrestre

"Rousseau dans les derniers temps de sa vie n'aimait rien tant que se coucher dans les herbes après avoir marché. Il plongeait son visage dans la mousse ou l'avoine afin de sentir, disait-il, "l'odeur terrestre"."

Pascal Quignard "Les paradisiaques"

                                                                                                                                                                                 © Photo Gradiva 

15 mai 2011

Homo sapiens

Basic instinct

Chasse au cerf 

13 mai 2011

Face à la nature



Le Lorrain une vision intensément poétique du paysage !

11 mai 2011

Chica sabes donde vas ?

Silencieuse elle avance dans la nuit. Rapide et décidée, vers on ne sait où. Elle semble pressée. Est elle attendue ? Serait-elle en retard ? Rendez vous galant ou œuvre charitable ? Sa cape enveloppante la protège à peine de l’humidité ambiante, elle est attentive au pavé glissant. Heureusement qu’elle a mis ses bottines.  Ses gants en dentelle lui  font la main fine. Sous la voilette de son chapeau le regard  est mystérieux. Le charnu de sa lèvre légèrement humide luit autant que le  pavé. Elle  porte sous son bras gauche un petit paquet bien ficelé. 
Un peu plus tard, la voici, naturelle et tranquille, nue sur sa couche de draps blanc brodés. Volonté ou négligence de sa part elle a gardé ses mules à talon, satin de soie mordoré gansé de bleu. Elles lui font le pieds si joli.  Sa main gauche repose sur sa cuisse droite. Son dos soutenu par une paire d’oreillers lui relève le buste. Elle prend appui sur son bras droit qui porte un  large bracelet  doré. A son cou un mince ruban de velours noir retient une unique perle en forme de goutte.  Des boucles, brillent discrètes à ses oreilles. Ibiscus ou fleur de tiaré ? En fait un  modeste ruban orangé, savamment noué, orne sa tempe gauche.
Dans le plus simple appareil elle est là …
                  
Victorine Meurant, artiste, peinte par E. Manet

9 mai 2011

Lonely planet

Jérôme Bosch "Jardin des délices" détail Prado, Madrid





ROUTES ET TERRITOIRES 
DES MATIERES NUCLEAIRES

A l'occasion du 25e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl (26/4/1986), Sylvain Kahn dans son émission "Planète terre" arpente et piste les routes et les territoires des matières nucléaires.  A toutes les échelles géographiques, ces circulations de minerais, de combustibles et de déchets sont de moins en moins restreintes, tout en restant de plus en plus confidentielles. D’où partent ces matières ? Par où transitent-elles ? Où arrivent-elles ? Où sont elles entreposées ? Quels sont les acteurs de ces circulations ?
invités : Romain Garcier, géographe, maître de conférence à l’Ecole normale supérieure de Lyon et Sylvain David, physicien, chercheur du Cnrs à l’ Institut de Physique Nucléaire d’Orsay. 

7 mai 2011

Flower power

                                                                                                                                                           Rachel Ruysch 1716 (Détail)




"Je les rencontre une fois par semaine dans une rue en pente. Je les ramène chez moi et je les regarde vivre. Apparemment ce sont des fleurs. Apparemment. " 

Christian Bobin "Autoportrait au radiateur"

5 mai 2011

Who knows ?

                  "Jo, la belle irlandaise" 1866 Gustave Courbet Nationalmuseum  Stockholm

"La femme qui s'apprête devant son miroir cherche désespérément un visage 
qu'elle ne reconnaît pas."

Pascal Quignard "Les paradisiaques"

3 mai 2011

Best of India

Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2011   Le Centre Mandapa accueille  au Théâtre du Soleil 

La Grande Nuit Carnatique 
Un grand Concert en trois volets avec 23 musiciens venus de l’Inde 


Un univers à découvrir
Il s’agit cette fois-ci de découvrir la musique de l’Inde du sud  dont l’histoire est jalonnée par tous les grands dévots, à la fois poètes lyriques et musiciens novateurs qui laissèrent une œuvre gigantesque, riche de milliers de chants dévotionnels dédiés à la fois au pur concert et à la danse. 
La musique carnatique serait la plus ancienne, dans sa forme classique, et la seule intrinsèquement indienne. Elle comporte l’ancienne tradition devenue classique du développement du raga (cellule mélodique) dont la structure rejoint dans son essence, une relation émotionnelle et extra-sensorielle avec les heures du jour et de la nuit, les saisons, ou encore les états affectifs. 
Ce festival sera un kaléidoscope des différentes formes musicales régionales dans les registres suivants : la musique vocale (féminine, masculine), la musique instrumentale (flûte, veena, violon, mandoline, nadashwaram), les instruments à percussion d’accompagnement ou en groupe (mridangam, ghatam, kanjira, morsing, tavil, solkattu) et la danse.
more about

2 mai 2011

Mille baisers

La liseuse (détail) Jean François de Troy





 Je t'envoie mille baisers passionnés, 
  je te serre tendrement dans mes bras 
 et je compose en imagination divers tableaux 
 où nous figurons toi et moi, 
 sans rien ni personne d'autre. 

  Anton Tchekov, à son épouse Olga.